Monthly Archives: April 2015

[Build] Le point sur Edge, le nouveau navigateur de Microsoft pour Windows 10


Connu jusqu’ici sous le nom de code Poject Spartan, le nouveau navigateur de Microsoft se dévoile un peu plus au grand public à commencer par son nom définitif, à savoir Microsoft Edge.

Microsoft Edge

Microsoft Edge

Pour son nouveau navigateur, Microsoft n’a pas tiré un trait sur l’histoire d’Internet Explorer, si effectivement avec Microsoft Edge tout est nouveau, le logo du nouveau navigateur de la firme est selon nous la seul et unique référence à son aîné. En capitalisant sur le « e » Microsoft est parvenue à conserve une certaine référence permettant aux utilisateurs d’identifier en un clin d’œil Edge comme la porte d’accès vers internet.

Edge, côté fonctionnalités et nouveautés

Nous savions déjà que le navigateur bénéficierait d’un nouveau moteur, d’une compatibilité avec Cortana, de la possibilité de prendre des notes sur le web via un stylet ou encore profiter d’extension à la manière de Chrome. En revanche, sachez que Edge ne pourra pas exploiter d’extensions lors du lancement de Windows 10 car la firme ne semble pas encore prête pour cela.

Il faudra nous contenter du fait qu’à chaque nouvel onglet, Edge vous proposera automatiquement du contenu issu de votre carnet de notes de Cortana, vous aurez par exemple accès à la météo ou encore à votre actualité sportive ce qui peut en soi être un excellent raccourci vers vos centres d’intérêt sur le web.

Voici une petite vidéo qui vous permettra de découvrir l’ensemble des fonctionnalités de Microsoft Edge en image :

Séduisant, avec Edge Microsoft entend bien mettre un point final à l’ensemble des critiques autour de son navigateur, après Internet Explorer, la relève est désormais prête pour affronter le grand public et partir à la conquête d’un succès bien mérité.

Et vous, que pensez-vous de Edge ? Appréciez-vous le nom du nouveau navigateur de Microsoft ? Et ses fonctionnalités, pensez-vous qu’elles suffiront à faire oublier Internet Explorer ?

Cet article [Build] Le point sur Edge, le nouveau navigateur de Microsoft pour Windows 10 est apparu en premier sur WindowsGeneration.fr, vous pouvez également nous suivre sur Twitter et Facebook.

Test du barebone XS35V4 de Shuttle

Shuttle propose avec le XS35V4 un Mini-PC Barebone un peu spécial. L’engin dispose en natif d’un processeur SOC, c’est-à-dire soudé à la carte mère, tandis que son refroidissement est sans ventilateur.

Mini-PC Shuttle XS35V4

L’ensemble est proposé dans un format compact capable d’accueillir de la mémoire vive DDR3 au format SODIMM, un SSD ou un disque dur classique au format 2,5 pouces et un lecteur optique au format SLIM.

Nous l’avons mis à l’épreuve afin de connaitre ses performances, voici notre verdict. A quels usages se destinent ce XS35V4 ? Quel est son équipement ? Est-il économe en énergie ?

Shuttle XS35V4, les présentations en vidéo.

The post Test du barebone XS35V4 de Shuttle appeared first on GinjFo.

Test du ventirad True Spirit 140 BW Rev.A

Le True Spirit 140 BW Rev.A est un ventirad processeur au format tour optant pour une épaisseur fine mais accompagnée d’une vaste surface d’échange thermique. Il s’équipe d’un ventilateur de 140 mm et de caloducs décentralisés.

Ventirad True Spirit 140 BW Rev.A

Sur le papier, il souhaite jouer la carte du silence sans concession sur les performances, c’est-à-dire les prestations en termes de refroidissement. Il est actuellement proposé aux alentours d’une cinquantaine d’euros. Notre laboratoire livre ses conclusions. Le True Spirit 140 BW Rev.A est-il vraiment silencieux et performant ? Son installation est-elle facile ?

The post Test du ventirad True Spirit 140 BW Rev.A appeared first on GinjFo.

Xbox One, Microsoft veut réduire la demande énergétique

Les générations se suivent et se ressemblent ? Les consoles de jeu « nouvelle génération » comme la Xbox One et la Playstation 4 sont gourmandes en énergie et pas seulement lors de leur utilisation. Microsoft annonce que d’ici quelques mois, il va apporter des solutions dans ce domaine et permettre dès le lancement de la console de choisir entre les modes « Instant-On » et « Energy Saving ».

Xbox One / Modes Instant On, Enerygy Saving

Microsoft travaille à diminuer la demande énergétique de sa console Xbox One en particulier le mode «  Instant-On » avec une chute de la gourmandise de 1/3. Cet aspect de permettre de diminuer la gourmandise de la console va prendre d’avantage d’importance avec le choix entre ce mode et celui d’économie d’énergie. Ce dernier est présenté comme un mode ultra basse consommation permettant de faire des économies de l’ordre de 6 à 15 $ à l’année. A ce sujet, Phil Spencer, big boss de la division jeu souligne l’arrivée, d’ici les prochains mois, de caractéristiques uniques dans ce domaine, un moyen de marquer la différence face à sa concurrente, la PlayStation 4.

Ce choix autour de la demande énergétique aura des avantages multiples. L’utilisateur assistera à une baisse du cout financier de fonctionnement tandis que la console sera plus respectueuse de l’environnement puisque la production d’électricité a un impact sur ce dernier et ses ressources. Le mode Energy Saving s’accompagne d’un démarrage lent de la console et d’une interruption du service de mise à jour. L’Instant-On est plus gourmand mais propose un démarrage rapide et un service de mise à jour actif et automatique.

Le déploiement de nouvelles options se fera en deux temps. Les utilisateurs, membre du programme « Preview » seront les premiers concernés par ces mises à jour de Firmware.

The post Xbox One, Microsoft veut réduire la demande énergétique appeared first on GinjFo.

Test du boitier Versa H21 de Thermaltake

Le Versa H21 de Thermaltake est un boitier entrée de gamme concurrent direct du Thorex d’Enermax. Le match est rude afin de décrocher la place du meilleur ratio prestation/prix.

Boitier Versa H21 de Thermaltake

Le constructeur opte pour un format moyen tour, des matériaux de qualité, l’usage de métal mesh, de filtres anti-poussière, de fixations rapides ou encore des cages à disque dur dédiées au format 3,5 pouces et 2,5 pouces, toutes équipées de panier.

Voici le verdict de notre labo. Le Versa H2 a-t-il les atouts pour s’affirmer comme une référence ? Réponse dans notre dossier.

The post Test du boitier Versa H21 de Thermaltake appeared first on GinjFo.

Test du Lenyx LPC801, un boitier LEPA haut de gamme

Le LPC801 au petit nom de Lenyx, est un boitier tour haut de gamme destiné aux jours et amateurs d’optimisation.

Boitier Lepas Lenyx LPC801

Proposé par LEPA, une marque Enermax, il se vante d’un équipement complet allant du rhéobus au dock hot swap en façade en passant par un rétro-éclairage et une généralisation de ventilateurs en 200 mm. Sur le papier, l’engin s’annonce redoutable aussi bien en refroidissement qu’en intégration. Il se dote de filtres anti-poussière, d’un montage sans outil ou encore d’une fenêtre latérale.

Annoncé à 179.99€, tient-il toutes ses promesses ? Voici le verdict du labo GinjFo.

The post Test du Lenyx LPC801, un boitier LEPA haut de gamme appeared first on GinjFo.

Test du Kit DDR4 Ballistix Sport LT 2400 MHz Quad Channel (4 x 4 Go)

Crucial propose plusieurs références en DDR4 en particulier au travers de sa gamme Ballistix avec les séries Ballistix Elite, Tactical et Sport.

DDR4 Crucial Ballistix Sport LT

Le kit DDR4 Ballistix Sport LT que nous testons aujourd’hui se présente avec quatre barrettes DDR4 de 4 Go chacun, soit un total de 16 Go. Nous sommes devant un kit dit Quad Channel à destination de la plateforme Haswell-E. Voici le verdict de notre laboratoire.

The post Test du Kit DDR4 Ballistix Sport LT 2400 MHz Quad Channel (4 x 4 Go) appeared first on GinjFo.

Smartphone et batterie aluminium-ion, un rechargement en une minute

Les appareils nomades comme les smartphones souffrent d’un problème toujours pas résolu, l’autonomie. L’usage d’une batterie plus conséquente améliore les choses mais elles demandent des téléphones généralement plus imposants et lourds tout en demandent toujours plus de temps pour être recherchées.

Batterie Aluminium-ion

Cette situation est bien connue chez les constructeurs qui essaient de trouver des palliatifs comme le rechargement sans fil ou rapide avec des temps limités mais ils se comptent généralement en heure et trouver une prise de courant pendant un si long moment n’est pas simple surtout en déplacement. L’idéal serait peut-être d’avoir un rechargement en minutes seulement.

Batterie Aluminium-Ion, la fin des soucis d’autonomie ?

Des chercheurs de Stanford travaillent justement sur cette question. Leur solution passe par une nouvelle génération de batterie aluminium-ion qui permet des temps de chargement ultra-rapides. L’engin est encore au stade de prototype et a besoin de petites améliorations avant de pouvoir prétendre à un passage en production de masse.

 

La batterie aluminium-ion semble avoir que des avantages car en dehors du fait de demander que quelques minutes pour son rechargement, elle s’accompagne d’un coût de production peu élevé et surtout ne s’enflamme pas même en cas de très mauvaise manipulation. Un autre aspect intéressant touche à sa durabilité. Face à son ainée « lithium-ion » qui dispose d’environ 1 000 cycles de charge-décharge, le prototype de batterie aluminium-ion assure 7500 cycles sans aucune perte de capacité.

Pour le moment, cette nouvelle génération d’accus demande encore quelques améliorations comme le souligne Hongjie Dai, professeur de chimie à l’Université de Stanford

« Les chercheurs essayent différents types de matériaux pour la cathode. Nous avons accidentellement découvert qu’une solution simple est d’utiliser le graphite, qui est essentiellement du carbone. Dans notre étude, nous avons identifié quelques types de matériau de graphite qui nous donnent de très bons résultats »

La solution n’est cependant pas encore parfaite car le prototype ne produit qu’une tension deux fois moins importante que celle d’une batterie classique. Les chercheurs ne cachent pas leur espoir que trouver le bon matériau au niveau de la cathode pour palier au problème.

The post Smartphone et batterie aluminium-ion, un rechargement en une minute appeared first on GinjFo.

Carte mère ECO Series, MSI intégre Braswell

MSI complète sa gamme de cartes mères ECO avec le lancement de trois nouveaux modèles, les N3050I ECO, N3150I ECO et N3700I ECO.

Cartes mères MSI ECO series

Ces cartes « maman » proposent un facteur de forme Mini-ITX, ce qui réduit l’utilisation de matières premières, et se dotent de processeur Intel Braswell 14 nm de la famille des Celeron ou Pentium. Sur ce point le choix de souder la puce limite les évolutions possibles ce qui n’est pas vraiment dans l’idée « Eco ». Il reste cependant à savoir sur l’usage du LGA a vraiment une incidence sur le durée de vie d’une carte mère.

Pour revenir à ces trois nouveautés, elles s’équipent d’un refroidissement passif tandis que leur design est conçu nous ditons afin d’offrir de hautes prestations en efficacité énergétique. Capables de prendre en charge des fonctionnalités multimédias avancées comme le codage matériel H.265 (HEVC), le support de la résolution 4K et de la lecture Blu-Ray tout en proposant une solution audio HD 8 canaux, elles s’orientent naturellement vers le HTPC. L’équipement est assez complet avec deux slots DDR3L 1600 Mhz SO-DIMM (mémoire dual channel jusqu’à 8 Go), deux ports SATA 6 Gb/s, un slot PCIe, un connecteur Gigabit Ethernet, un port COM et des sorties USB 3.0 et HDMI 1.4.

Enfin MSI met en avant une conception répondant à sa charte Military Class 4. La MSI N3700I ECO propose une puce SOC Pentium Quad-core N3700 (2.40 GHz), la MSI N3150I ECO une puce SoC Intel Celeron Quad-core N3150 (2.08 GHz) et la MSI N3050I ECO un processeur SoC Intel Celeron Dual-core N3050 (2.16 GHz). Aucun tarif n’accompagne cette annonce.

The post Carte mère ECO Series, MSI intégre Braswell appeared first on GinjFo.

Test du Watercooling H100i GTX de Corsair

Corsair a renforcé son offre en Watercooling avec deux nouvelles solutions dans sa gamme Hydro series, les H80I et H100i.

Watercooling Corsair H100i GTX

Le H100i GTX se présente comme une solution haut de gamme pour processeur assoiffé de refroidissement. Il s’équipe pour cela d’un radiateur de 240 mm et de deux ventilateurs de 120 mm. Corsair évoque une refonte importante du H100 avec par exemple un design retravaillé et une mécanique renforcée.

Notre laboratoire l’a mis à l’épreuve avec un Core i7-4790K d’Intel. Les performances sont-elles là ? Quelles fonctionnalités sont proposées ? Le silence est-il de la partie ?

The post Test du Watercooling H100i GTX de Corsair appeared first on GinjFo.