Monthly Archives: January 2015

Test du boitier Precision PS11B-Q de SilverStone

Dévoilée en début d’année 2015, la gamme de boitiers Precision s’est enrichie du PS11, une nouveauté visant le marché de l’entrée de gamme avec des atouts intéressants sur le papier.

Boitier Precision PS11B-Q

Ce boitier tour ATX est disponible en deux versions, une avec une fenêtre latérale et un panneau frontal avec une grille, et l’autre avec de la mousse antibruit et des prises d’air frontales indirectes pour un fonctionnement silencieux. Son équipement repose sur des ports USB 3.0, un montage partiel sans outils, une ventilation évolutive ou encore une architecture généreuse capable d’offrir 41 cm d’espace à la carte graphique.

Nous avons mis à l’épreuve le PS11B-Q (sans fenêtre latérale et mesh à l’avant). Annoncé à 50 € environ, qu’elles sont ses prouesses en matière de silence, de refroidissement, de montage ou encore quel type de configuration vise-t-il ?

The post Test du boitier Precision PS11B-Q de SilverStone appeared first on GinjFo.

Test de la Strider Plus 600 Watts de SilverStone

La gamme d’alimentations Strider du constructeur SilverStone vient d’évoluer avec l’arrivée de la famille Strider Plus. Elle se décline en plusieurs puissances allant de 500 à 700 Watts avec trois modèles, les ST50F-PB, ST60F-PB et ST70F-PB.

Strider Plus 600 watts (ST60F-PB)

Elles mettent l’accent sur une gestion 100% modulaire des câbles, un label 80 Plus Bronze, un châssis compact et des câbles plats.

Nous avons mis à l’épreuve la version 600 Watts au travers d’une configuration haut gamme. Silence de fonctionnement, rendement, stabilité des tensions ou encore qualité de fabrication sont étudiés. La Strider Plus 600 Watts est annoncée à 69,90 euros HT.

The post Test de la Strider Plus 600 Watts de SilverStone appeared first on GinjFo.

Les frites de McDonald’s, c’est 19 ingrédients nécessaires

Il n’est pas compliqué de faire des frites chez soi puisqu’il suffit de couper quelques pommes de terre en fines lanières, de les jeter dans une casserole pleine d’huile bouillante puis de les retirer lorsqu’elles sont dorées. Il ne reste plus qu’à les servir en utilisant selon vos gouts plus ou moins de sel. Chez McDonald’s l’opération est bien plus complexe.

Mcdonald, portion de frites

L’enseigne propose une vidéo pour expliquer pourquoi ses ingénieurs sont passés de trois ingrédients (pomme de terre, huile et sel) à… 19. Oui vous avez bien lu, la préparation et la cuisson des frites du McDonald’s demandent 19 ingrédients différents et pour dissiper les malentendus (comprendre l’hypothèse de la malbouffe) voici le pourquoi du comment.

L’enseigne explique pourquoi elle a besoin de quatre huiles différentes pour frire les pommes de terre partiellement dans le cadre d’un processus de préparation puis de finir la cuisson à la demande du client. A cela s’ajoute d’autres besoins comme du dimethylpolysiloxane (certains shampoing l’exploitent), du pyrophosphate de sodium (certains détergents domestiques l’utilisent) ou encore du dextrose (du sucre), des antioxydants et de l’arôme de bœuf.  La pommes de terre fait aussi partie de cette liste. McDonald se veut rassurant en soulignant qu’il s’agit ici de l’ingrédient le plus important de ses frites et qu’en plus il s’agit de patates sans OGM. Nous sommes rassurés.

The post Les frites de McDonald’s, c’est 19 ingrédients nécessaires appeared first on GinjFo.

Test de la GeForce GTX 960 Gaming 2G de MSI

Nous y sommes, Nvidia libère officiellement la GeForce GTX 960, une carte graphique gaming pour le segment « mainstream ». Elle vise à proposer un rapport performance/prix compétitif pour s’adresser au plus grand nombre.

GTX 960

Nous l’avons testée au travers de la GTX 960 Gaming 2G du constructeur MSI. Cette version profite d’améliorations face au modèle de référence avec de l’overclocking, un système de refroidissement maison et un léger rétro-éclairage. Le dossier s’attarde sur les nouveautés introduites par Nvidia, les prouesses en Full HD et 1440p, la puissance GPGPU, les nuisances sonores ou encore la demande énergétique. Elle est mise en dual face à la R9 285 d’AMD.

The post Test de la GeForce GTX 960 Gaming 2G de MSI appeared first on GinjFo.

Recharger son Smartphone la nuit, une mauvaise idée

 Les smartphones sont encore loin de proposer une autonomie correcte si bien qu’un rechargement toute les 24 heures est une obligation pour ne pas se retrouver sans téléphone.

One : Performance de l'écran face à un Galaxy S3

Ce constat s’explique par la tendance générale d’utiliser activement son appareil durant la journée (accès à Internet, fonction GPS, lecture de musique et de vidéo, visioconférence…). Il en découle que très souvent le rechargement à lieu la nuit lorsque nous dormons. Ce choix n’est cependant pas une bonne idée.

Un cout unitaire modique mais des millions d’euros de pertes à l’échelle d’un pays.

Selon les travaux du Professeur David MacKay de Cambridge l’impact budgétaire de laisser son smartphone branché toutes les nuits n’est pas énorme (merci les normes Européennes sur les consommations en veille des appareils High Tech).  Le cout énergétique est équivalent à celui nécessaire pour se faire couler un bain chaud. Cette information est également mise en avant par une étude de 2012 signée Lawrence Berkeley National Laboratory, qui a montré qu’un chargeur consomme une moyenne 0,26 watt contre 3,68 watts lorsque le smartphone est branché et 2,24 Watt lorsqu’il a atteint sa charge maximale.

A l’année cela représente un coût moyen de 4,5 € environ ce qui n’est pas énorme. A l’échelle du pays, c’est tout de même autre chose. En prenant 60 millions de smartphones, le compteur s’affole avec un cout annuel global de 270 millions d’euros et autant de ressource pour produire cette énergie gaspillée.

Un impact sur le durée de vie de la batterie.

S’il y a déjà ici matière à réflexion un autre paramètre se doit d’être pris en considération. Laisser son smartphone branché tout une nuit n’est pas bon pour sa batterie lithium ion car une fois qu’elle a atteint sa charge complète, sa durée de vie peut-être impactée par de longues heures en rechargement  (voir source)

The post Recharger son Smartphone la nuit, une mauvaise idée appeared first on GinjFo.

Internet et les réseaux sociaux : un danger pour la santé ?

Une étude de PewResearch constate que l’utilisation d’Internet en général et l’utilisation des médias sociaux en particulier n’est pas aussi stressante que certains l’ont affirmé par le passé cependant il y a tout de même des risques pour la santé.

Internet Pub

Nous vivons aujourd’hui dans un monde connecté où les réseaux sociaux tels que Facebook , Twitter et d’autres ont une importance pour partage et découvrir des expériences numériques. Si certains ont affirmé qu’ils étaient à l’origine d’une augmentation du stress, les conclusions de cette étude tempère les choses sans toutefois écarter des conséquences sur la santé.

Le stress et la sensibilité, deux facteurs liés.

Globalement, l’utilisation fréquente d’Internet et des médias sociaux n’est un facteur de stress élevé.  Dans le même temps, les données montrent qu’il y a des circonstances où l’usage social de la technologie numérique augmente la sensibilisation de l’individu aux événements stressants de la vie des autres. Ceci veut dire que les utilisateurs qui se sentent plus stressés ont des niveaux plus élevés de conscience des événements stressants de la vie des autres. Ainsi des événements qui pourraient accroître le niveau de stress sont par exemple

des informations personnelles publiées sur Facebook ou d’autres réseaux sociaux,

  • L’annonce d’un décès d’enfant, d’un proche, d’un ami ou d’un conjoint,
  • L’annonce d’une hospitalisation, de blessures graves,
  • La découverte d’enquêtes policières et des arrestations..
  • Vous trouverez ici le détail de cette étude.

The post Internet et les réseaux sociaux : un danger pour la santé ? appeared first on GinjFo.

Test du Macho 90, un ventirad tour pour du Mini-ITX

Le Macho 90 est un ventirad processeur signé Thermalright. Il est annoncé comme optimisé pour les plateformes à petit facteur de forme de type Mini-ITX.

Ventirad Macho 90

Le constructeur souligne une installation facile et de faibles nuisances sonores. Nous l’avons mis à l’épreuve avec un Core i5-4670k afin de connaitre ses prestations en matière de refroidissement et de bruit. Voici le verdict de GinjFo.

The post Test du Macho 90, un ventirad tour pour du Mini-ITX appeared first on GinjFo.

Test du Strike-X Cube d’Aerocool

L’une des dernières créations d’Aerocool en matière de boitiers se nomme, le Strike-X Cube. Il s’agit d’une solution compacte capable d’accueillir une configuration musclée, en clair un processeur et une carte graphique haut de gamme.

 Strike-X Cube

Il prend en charge les formats Micro-ATX et Mini-ITX et se dote d’un refroidissement conséquent sur le papier avec un ventilateur de 200 mm à l’avant contre un 140 mm à l’arrière. L’équipement est assez complet avec notamment un rhéobus et un rétro-éclairage.

Sa fiche technique annonce quelques caractéristiques haut de gamme tandis que son style le rend unique. Nous l’avons mis à l’épreuve afin de connaitre en détails ses performances.

The post Test du Strike-X Cube d’Aerocool appeared first on GinjFo.

Test du Thormax Giant, un boitier gamer signé Enermax

Le Thormax Giant est un boitier moyen tour au look racé. Il propose un équipement complet avec de l’USB 2.0, de l’USB 3.0, un rhéobus, un port casque audio amovible ou encore un rétro-éclairage paramétrable.

Boitier Thormax Giant

Son architecture semble généreuse avec une compatibilité E-ATX, des panneaux latéraux emboutis tandis que le refroidissement est confié à trois ventilateurs dont deux 180 mm.

Sur le papier, les superlatifs ne manquent pas mais dans la réalité, le Thormax Giant a-t-il les atouts pour devenir une référence ? Face à son tarif haut de gamme de 159,99 €, quelles sont les performances à attendre ?

Voici le verdict de GinjFo.

The post Test du Thormax Giant, un boitier gamer signé Enermax appeared first on GinjFo.

Test de la GeForce GTX 980 AMP! Extreme Edition

Le constructeur Zotac propose pas moins de six versions de la GeForce GTX 980 dont la famille des AMP !. Après un dossier sur la déclinaison Omega (vous pouvez relire notre acticle ici –  Test de la GeForce GTX 980 AMP! Omega de Zotac – ),  nous avons mis à l’épreuve la GTX 980 AMP ! Extreme Edition.

GeForce GTX 980 AMP! Extreme Edition

La carte se présente avec une fiche technique assez impressionnante où overclocking en sortie d’usine, système de refroidissement « maison », monitoring et PCB modifié sont de la partie. Sur le papier, cette AMP EE s’affiche comme une solution  haut de gamme capable de répondre à tous les besoins. Nous l’avons mise à l’épreuve dans différentes situations et avec différentes résolutions. Performances, refroidissement, nuisances sonores, consommation ou potentiel en overclocking sont étudiés.

Zotac propose-t-il la GTX 980 Ultime ?

The post Test de la GeForce GTX 980 AMP! Extreme Edition appeared first on GinjFo.